Stade Toulousain Index du Forum Stade Toulousain
discussion sur le Stade Toulousain et le rugby en général
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

  

salary cap: la grande fumisterie!

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Stade Toulousain Index du Forum -> Le Rugby: organisation et technique -> Administration du Rugby
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
calvin hobbes31
Administrateur


Inscrit le: 08 Jan 2007
Messages: 5 612
Localisation: toulouse

MessagePosté le: 09/12/2015 09:59:40    Sujet du message: salary cap: la grande fumisterie! Répondre en citant

à lire dans l'Equipe du jour, c'est édifiant, sacré paul Goze et cie, on a l'explication claire et précise que ce système ne sert à rien puisque la Ligue n'a même pas pris des mesures pour limiter les abus, je comprends pourquoi tous les présidents de clubs ferment leur gueule, on devrait confier la présidence de la ligue à Bernard Tapie on serait vraiment dans l'Ethique ...

ASTUCE N° 1 : LA CARTE JOKERS
L'instauration de « jokers Coupe du monde » a offert aux dirigeants une possibilité de « gruger » le système. Un club peut en effet se mettre d'accord avec un joueur sur un contrat de deux ans moyennant, par exemple, un salaire total de 400 000 euros. Le joueur est d'abord recruté comme « joker Coupe du monde » pendant quatre mois. Le club lui verse 90 % du salaire total négocié pour son contrat de deux ans (soit 360 000 euros). Une somme qui n'entre pas dans le salary cap car les jokers Coupe du monde en sont exclus. Ensuite, le joueur signe un contrat de joueur supplémentaire pour vingt mois. Le club lui verse les 40 000 euros restants. C'est cette somme qui sera incluse dans le calcul du salary cap.
Autre cas de figure, avec les « jokers médicaux ». Quand un joueur se blesse pour une durée supérieure à trois mois, le club peut engager un joker médical. Quand il s'agit d'un joueur de première ligne, le salaire du joker médical n'est pas pris en compte dans le salary cap. Ainsi, si un pilier émargeant à 5 000 euros par mois se blesse et que le club engage un joker médical à 50 000 euros mensuel, la différence de salaire n'est pas comptabilisée dans le salary cap.

ASTUCE N° 2 : DES BLESSÉS PROVIDENTIELS
Prenons l'exemple d'un joueur qui se blesse gravement et se retrouve indisponible jusqu'à la fin de la saison. Le club, c'est déjà arrivé, peut alors décider de ne pas faire appel à un joker médical et de transformer son contrat de « joueur » en contrat « d'entraîneur » pour sortir le salaire du joueur du salary cap. En effet, les entraîneurs ne sont pas comptabilisés dans la masse salariale des clubs.

ASTUCE N° 3 : PAYER EN PARTIE SES JOUEURS À L'ÉTRANGER
Un président-mécène, propriétaire de plusieurs sociétés dans le monde, peut très bien faire payer le droit d'image négocié avec un joueur (qui rentre dans le calcul de la masse salariale) par une de ses structures à l'étranger sur le compte d'une société du joueur également basée à l'étranger. La DNACG (Direction nationale d'aide et de contrôle de gestion) n'a aucun moyen de contrôle à l'étranger et si le club « omet » de déclarer cette source de revenus pour le joueur, la LNR ne peut rien faire. Seul le fisc français pourrait enquêter pour prouver que la prestation de service a eu lieu en France et non à l'étranger. « Tu peux prendre un joueur et lui faire faire des relations publiques à Hongkong avec l'Australie ou la Nouvelle-Zélande , nous dévoile une source. Tous les gens regardent vers Hongkong en ce moment parce que c'est une terre de blanchiment de salary cap. Si tu y vas et que tu fais ta petite conférence… Mais c'est souvent du vent ! »

ASTUCE N° 4 : LE JOUEUR, SALARIÉ LAMBDA D'UN GRAND GROUPE
Une de nos sources détaille un exemple permettant d'offrir à un joueur un complément de salaire qui n'entrera pas dans le calcul du salary cap : « Quand un président possède une société qui emploie un grand nombre de salariés, il peut très bien glisser quelques joueurs au milieu de ses salariés et leur offrir un salaire supplémentaire. C'est très difficile à contrôler, surtout quand le président en question a des sociétés à l'étranger. »

ASTUCE N° 5 : TROIS ANS DE SALAIRE LISSÉS SUR CINQ
Cet exemple concerne les joueurs en fin de carrière. Un club recrute un joueur de trente-trois ans et lui propose trois ans de contrat pour un total d'un million d'euros (333 000 € annuels). Sauf que le joueur signe un contrat de cinq ans, ramené à 200 000 annuels. Au bout de trois ans, le joueur arrête sa carrière. Ses deux dernières années de contrat sont payées comme « conseiller ». Les sommes ne sont pas incluses dans le salary cap. Le joueur n'aura rien perdu en salaire. Le club aura gagné 40 % sur le salaire total du joueur dans le calcul du salary cap.

ASTUCE N° 6 : DES AVANTAGES EN NATURE
Mourad Boudjellal, président de Toulon, évoque le cas de la création d'une société civile immobilière. Un appartement est acheté mais n'est pas au nom du joueur et ce n'est donc pas lui qui paie les remboursements. À la fin de son contrat, quand le joueur quitte le club, les parts de la SCI lui sont cédées. Le bien lui revient et il a économisé le paiement des mensualités pendant la durée de son contrat au club.
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: 09/12/2015 09:59:40    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Stade Toulousain Index du Forum -> Le Rugby: organisation et technique -> Administration du Rugby Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2017 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com